Explication des termes

Les pages suivantes expliquent des termes que Trafag utilise souvent dans ses fiches techniques afin de définir ses appareils aussi précisément que possible pour les utilisateurs. La plupart des définitions sont conformes aux normes DIN, ISO et CEI s'ils y figurent.
Les données techniques comprennent entre autres des informations statistiques sur la précision de mesure qui peut être attendue des appareils sous certaines conditions de mesure. Les conditions de mesure ont une influence crucial sur la précision de nombreux appareils. Plus particulièrement, les marges de précision des transmetteurs de pression sont considérablement plus élevées sous des températures de service extrêmes qu'¡a température ambiante. Afin que l'utilisateur puisse toujours se fier aux indications de Trafag, les données relatives à la précision sont valables pour tout le domaine d'utilisation défini. En conséquence, plus le domaine d'utilisation est restreint, plus la précision est meilleure qu'indiqué sur la fiche technique.

Normes de référence

DIN 16086, IEC 61298-2


Types d'appareils

Capteur de pression: Membrane dotée d'éléments appliqués dont les propriétés physiques changent en cas de déformation de la membrane (par exemple les bandes de mesure extensibles, dont la résistance varie).

Transmetteurs de pression, Convertisseur de pression: Convertisseur de pression servant à convertir la pression à mesurer en un signal de sortie analogique et/ou numérique défini ou normalisé.

Transducteur de pression: Capteur de pression avec raccord de process et raccord électrique (par ex. fiche), mais qui ne réalise pas la conversion en un signal électrique normalisé comme le transmetteur de pression.

Types de mesure de la pression

Mesure de la pression différentielle: Mesure de la différence de pression entre deux pressions différentes. L'instrument est équipé de deux raccords de pression.

Mesure de pression absolue: Le résultat de mesure correspond toujours à la déviation par rapport au point zéro absolu (vide). Par ex. 4 mA = 0 bar (=vide) ; point zéro (PZ) : 0 bar

Mesure de la pression relative (DIN 16086 : surpression): Le résultat de mesure correspond toujours à la déviation par rapport à la pression atmosphérique absolue actuelle.
Par ex. 4 mA = 960 mbar (= pression atmosphérique) ; point zéro (PZ) : 0 bar

Spécifications principales

Plage de mesure de la pression nominale: Plage entre les limites inférieure et supérieure de la grandeur mesurée (pression de service). La précision prescrite est respectée dans cette plage.

Étendue de mesure: Différence algébrique entre les valeurs seuils supérieure et inférieure d'une plage de mesure définie.

Surpression, Pression de service max.: Pression maximale (à température maximale) indiquée par le fabricant pour laquelle le convertisseur de mesure de la pression est conçu d'un point vue mécanique. Le convertisseur de mesure de la pression peut être utilisé jusqu'à cette pression, sans que les caractéristiques techniques de mesure garanties n'aient été altérées après le retour dans la plage de mesure. Toutefois, il n'existe plus dans la plage entre la pression nominale et la surpression une relation univoque entre la pression et le signal de sortie.

Pression d’éclatement: Valeur de pression (statique) à laquelle l'instrument de mesure garde des dommages permanents. L'instrument ne doit pas éclater jusqu'à cette pression et le média de mesure ne doit pas fuir.

Précision

Précision typ. (Typique): Correspond généralement à la valeur 1 Sigma de la loi normale, c.-à-d. env. 68,3%. Chez Trafag, significativement plus de 75% de tous les instruments remplissent généralement cette valeur mesurée typique.

Précision max. (maximale): 100% de tous les instruments répondent à cette valeur de mesure maximale.

Non-linéarité: La plus grande déviation de la ligne caractéristique effective par rapport à une ligne de référence idéale. La ligne de référence peut aussi être définie comme réglage du point limite, BSL ou BSL par 0. BSL

Best Straight Line: La ligne de référence selon BSL ou le réglage de la valeur minimale est définie de telle manière à ce que les déviations maximales positives ou négatives soient les plus petites.

BSL par le zéro: La BSL par zéro (également nommée BSL/0) a pour condition supplémentaire au réglage de la plus petite valeur, que la droite doit passer par zéro ou par le point d'origine.

Non-linéarité selon l'ajustement du point limite: La droite de référence passe par le point d'origine et le point de fin de la ligne caractéristique. La non-linéarité désigne les déviations maximales possibles de ces droites.

Hystérésis: Propriété d'un instrument de fournir différentes valeurs de sortie en référence à ses valeurs d'entrée, dépendant de la direction d'effet définie lors de la création des valeurs d'entrée (conf. à CEI 61298-2).

Hystérésis de pression: Différence constatée à pression identique entre les mesures en direction de la pression croissante, puis en direction de la pression décroissante.

Hystérésis de température: Modification maximale du point zéro et de l'étendue de sortie du signal de pression après un cycle de température défini dans la plage de température de service.

Non-linéarité et hystérésis NLH: La plus grande déviation par rapport à la ligne caractéristique idéale (BSL, BSL/0 ou point limite). Sur les instruments de mesure de la pression, la non-linéarité et l'hystérésis de pression à température constante sont indiqués ensemble.

Précision (DIN16086: Écart de mesure): La précision désignée par le terme "écart de mesure" dans la norme DIN 16086 (à une température de référence de 25 °C), comprend toutes les déviations du fait de la non-linéarité, de l'hystérésis, de la non-répétabilité, d'es erreurs du point zéro (début de la plage de mesure) et d'étendue. Les erreurs du point zéro et d'étendue comprennent également l'incertitude de mesure de l'ensemble de calibrage.

Réproductibilité (DIN 16086: Non-répétabilité): Déviation des signaux de sortie à signaux d'entrée et conditions d'utilisation (définies) identiques.

Coefficient thermique TK: Modification de la valeur de mesure du point zéro et de l'étendue en raison de changement de température.

Stabilité à long terme, Dérive à long terme: L'altération de la précision du fait du vieillissement dans les conditions de référence pendant un laps de temps donné, généralement 1 an.

TEB Bande d'erreur totale: Erreur globale (racine de la somme des carrés des déviations) divisé par l'écart de mesure (précision) et l'influence de la température (coefficient thermique TK). Généralement, Trafag indique une plage d'influence de la température supérieure à celle prescrite dans la norme (-10 ... +60 °C). Si la norme DIN 16086 y ajoute également la stabilité à long terme sur un an, les indications de Trafag répondent pour des raisons évidentes aux conditions ex Works.

Précision de l'échelle: Pour les pressostats: Déviation qui résulte de l'ajustage manuel du point seuil à l'aide de l'affichage (échelle).

Spécifications électriques

Signal de sortie: Signal électrique qui fournit la valeur de la grandeur de mesure en vue de son traitement.

Temps de réponse: Temps nécessaire au signal de sortie après un changement brusque de la pression pour passer de 10% à 90% de sa valeur finale, qui elle-même résulte du changement de pression.

Point zéro PZ: Signal de sortie sans pression (Pmin), par ex. 4 mA à 0 bar (Pmin)

Valeur finale VF: Signal de sortie à la valeur de pression maximale de la plage de pression nominale (Pmax), par ex. 20 mA à 100 bar (Pmax).

Étendue S: Valeur finale (VF) - Point zéro (PZ) = Étendue (S)
par ex. Étendue (S) = (VF) 20 mA - (PZ) 4 mA = 16 mA

Différentiel de l'interrupteur: Pressostats Plage: Entre l'activation et la désactivation du microrupteur sur les pressostats.
Exemple:
X...X = valeur réglable
X - X = valeur non réglable; proportionnelle à la pression nominale
X = valeur fixe Limiteur Pressostats Pressostat à réarmement manuel du microrupteur.

Conditions d'environnement

Température de médias: Plage de mesure admissible du média de mesure.

Température de service, Température ambiante: Plage de température dans laquelle l'instrument de mesure respecte ses spécifications. Étant donné que sur certains instruments les composants électroniques sont plus sensibles à la température que l'élément du capteur, il peut arriver que la température ambiante maximale pour l'instrument soit inférieure à la température du fluide admissible.

Température de stockage: Plage de température dans laquelle l'instrument de mesure peut être stocké ou transporté sans que ces caractéristiques de mesure ne soient altérées.

Protection: Protection contre l'humidité et la poussière selon les classes IP conformément à la norme EN 60529.

CEM protection

CEM Compatibilité électromagnétique: Caractéristique de l'instrument à fonctionner dans un environnement présentant des interférences électromagnétiques sans influencer de manière inadmissible cet environnement (qui contient également d'autres équipements).

Immission: Résistance aux interférences par rapport à des influences électromagnétiques externes.

Émission: Émission parasite d'interférences électromagnétiques.

Crête: Résistance aux interférences contre les tensions de choc unipolaires dues à des surtensions pouvant résulter d'opérations de commutation et d'éclairs.